Une patiente âgée de 84 ans vient me consulter et, à peine entrée dans le cabinet, elle se met à pleurer.
Je lui demande ce qu’il se passe et là elle me raconte son chagrin :
« Vous savez ma fille est réellement méchante avec moi ! »
Je lui demande pourquoi ?
« Eh bien, elle a voulu changer mon téléphone fixe à la maison mais ce nouveau téléphone, c’est affreux. Je ne sais pas comment m’en servir !
Ce matin par exemple sur l’écran il y avait un message écrit sur l’écran : 3 appels en absence, mais je ne sais pas qui sont ces appels en absence ! C’est affreux ! Me faire ça à mon âge mais qu’est-ce qu’elle a dans son cœur ? »
Et ma patiente pleure de plus belle .
Je lui dit que ce n’est pas dramatique et que les personnes qui l’ont appelé la rappelleront .
Et ma patiente me dit :
« Et en plus Docteur vous savez quelle couleur est ce téléphone ? »
Je réponds que non !
« Et bien, blanc, Docteur! Comme le téléphone que j’avais à l’hôpital, je déteste cette couleur moi je veux retrouver mon téléphone noir !
Docteur appelez ma fille dites lui qu’elle doit me rendre mon téléphone noir !
En plus regardez j’ai amené le mode d’emploi mais c’est incompréhensible pour moi !
Exemple sur la page 1 je lis : votre téléphone est doté d’un système qui lui permet de garder en mémoire les 10 derniers appels, mais comment je dois faire pour retrouver ces 10 derniers appels ? J’appuie sur tous les boutons et il ne se passe rien je n’ai pas mes 10 derniers appels . Je ne comprends rien, c’est vraiment injuste. En plus depuis que nous devons, nous les vieux, rester confinés sous peine de mort, mon téléphone est le seul moyen de communication avec l’extérieur ! Si je ne peux plus m’en servir que vais devenir quoi ? C’est terrible »
Je crains que nous ayons à faire face, dans les semaines qui suivent, à de nombreux cas de détresse psychologique liée notamment aux difficultés pour nos anciens à utiliser les nouvelles technologies.